Publié le 23 Juillet 2014

Tout ce que je sais de cet engin dont j'ai glané quelques images sur Tumblr, c'est qu'il s'agit, au départ, d'une BMW 100 RT de 1985. Vous savez, ce traîne cadre sup gris ou bleu (la moto, pas le cadre sup) généralement équipé d'une paire de valises Krauser au guidon de quoi le bonhomme en costard, cravate en tricot et mocassins à glands (on est en 85, je vous le rappelle) arpente le periph en aventurier du néolibéralisme naissant.

Pas de source, pas de fabriquant, mais la chouette impression qu'on doit bien s'amuser à son guidon de cette bourgeoise dévergondée.

Orange crush
Orange crush
Orange crush
Orange crush
Orange crush
Orange crush
Orange crush
Orange crush
Orange crush
Orange crush

Voir les commentaires

Publié le 17 Juillet 2014

In Voluptas Mors (making of)
In Voluptas Mors (making of)
In Voluptas Mors (making of)
In Voluptas Mors (making of)
In Voluptas Mors (making of)
In Voluptas Mors (making of)
In Voluptas Mors (making of)
In Voluptas Mors (making of)

En 1951, le photographe Philip Halsman chargé de tirer le portrait de Salvador Dali confia la mise en scène de cette image à son modèle. Celui-ci imagina alors ce dispositif qui produisit la dernière (et plus célèbre) photo de cette série. En farfouillant à la recherche d'autre chose (comme d'habitude), j'ai trouvé ce "making of" qui, pour tout à fait enthousiasmant qu'il soit, n'enlève rien à l'étrange pouvoir de l'image finale.

Voir les commentaires

Publié le 16 Juillet 2014

Le custom, c'est sympa, mais une belle restauration de temps en temps, ça ne fait pas de mal. Surtout quand il s'agit d'un ravissant Scrambler TR6 passé par les pognes semble-t-il expertes de Ton Up Classics, bouclard angelino tenu par une digne ressortissant de Sa Très Gracieuse Majesté.

Je vous laisse juges...

TR6
TR6
TR6
TR6
TR6

Voir les commentaires

Publié le 3 Juillet 2014

Cette ravissante jeune dame mériterait à la fois le titre de chérie du mardi et celui d'icône. Comme elle est tout de même très vétûe, elle a droit au jeudi. Dorinda Roberts est jolie et fort compétente quand elle a un guidon entre les mains. Elle écume le circuit Vintage TT californien en compagnie de son mari Hayden, heureusement absent sur la photo.

Et par bonheur, cette déesse entretien régulièrement un compte Instagram, @dorinda_roberts, du meilleur aloi.

Bonne visite chez elle.

Voir les commentaires