Publié le 31 Octobre 2012

Petite moisson, ce dimanche à Léognan. Pas la faute des Pou'vu K'ça Roul, qui organisent l'événement, sans doute la mienne qui ne suis pas parvenu à me libérer la veille... Il est probable que quelques exposants ont remballé après le premier jour pour rejoindre d'autres cieux commercialement plus accueillants. De jolies choses toutefois. Un club de Béhémistes en série 2 -il y avait même une série 1 attelée (mais j'ai raté les photos), une jolie Suz 500 GT, une Vincent (photos ratées aussi), une belle Indian dans son jus (pas réussi à m'approcher assez près pour voir de quel modèle il s'agissait, de la Norton omme si elles étaient encore fabriquées. mais pas de bol, impossible de trouver un bouchon de réservoir pour ma Motobecane 881, celui en plastique de 40 mm de diamètre chez le spécialiste du cyclo. Pas grave, je reviendrai l'an prochain. Le samedi...


 

leognan-2012 0059

 

 

leognan-2012 0007

 

 

leognan-2012 0023

 

 

leognan-2012 0071

 

 

leognan-2012 0080

 

 

leognan-2012 0086

 

 

leognan-2012 0064

 

 

leognan-2012 0029

 

 

leognan-2012 0032

 

 

leognan-2012 0016

Voir les commentaires

Publié le 29 Octobre 2012

Ce chouette engin semble être la moto personnelle du tenancier de Jon Metal Casting qui, comme son nom l'indique, produit des pièces en aluminium moulé au sable pour de vieilles Triumph. Sur la photo du milieu, on peut apercevoir plusieurs des pièces qu'il fabrique : supports de bobines d'allumage, couvercle de boîtier d'allumage et les superbes repose-pieds.

 

En ce qui concerne la moto, il s'agit d'une Triumph T 120 R, assez lourdement altérée, mais fort agréable à voir et qui doit l'être encore plus à piloter.

 

Le reste de la production du monsieur est visible sur son blog qui détaille, tant que faire se peut, son processus de fabrication. C'est ici. Bonne visite !

 

 

rsz_trip.jpg

 

1-178.jpg

 

 

rsz_1_227.jpg

Voir les commentaires

Publié le 26 Octobre 2012

Je ne connaissais pas le travail de Jose Gallina, photographe américain, jusqu'à cet après-midi où j'ai croisé une de ses photos sur Tumblr (la Ducati verte, ci-dessous). Après m'être dépêché de l'agréger à mon propre flux d'images, je suis allé parcourir le site de l'auteur. Le photos sont jolies, agréablement éclairées, ordinairement bien faites, à la mode du moment. Mais elles révèlent surtout le goût de leur auteur pour les belles machines qu'il considère avec respect et attention. Et ça, j'aime.

 

 

0x550

 

 

JG10

 

 

JG11

 

 

JG12

 

 

JG13

 

 

JG14

 

 

JG15

 

 

JG16

 

 

JG4

 

 

JG5

 

 

JG6

 

 

Images : Jose Gallina

Son site : http://www.jgallina.com

Son blog : Speedmilk

Son Flickr

 


 

Voir les commentaires

Publié le 25 Octobre 2012

De ce curieux break de chasse, Wikipedia nous dit qu'il fut fabriqué à un seul et unique exemplaire à la demande de Carlo Andreoni, fils du fondateur de la Carozzeria Touring. Présenté au salon de Turin en 1966, il marquait la dernière tentative d'innovation de célèbre firme de carrosserie italienne, alors à l'agonie. Il ne fut jamais produit en série.

 

cette même année 66, alors que Touring était liquidée, la Lamborghini fut achetée par Jacques Quoirez, collectioneur français, écrivain et, accessoirement, frère de Françoise Sagan. On avait du goût, dans la famille.

 

Il s'agit en fait d'une Lambo 400 GT, très belle auto au demeurant, équipée d'une paire supplémentaire de vitres latérales et d'un hayon. Son V 12 de quatre litres de cylindrée développe 320 ch pour un poids total de 1320 kg.

 

L'exemplaire original demeura dans les mains de Quoirez au moins jusqu'en 1987 où il fut exposé au salon Rétromobile. La voiture aurait été cèdée depuis à un amateur anglais qui l'a lui même proposée à la vente en 1999. Depuis, rien...

 

Si vous la croisez...


 

Lamborghini_Flying_Star_Touring_14.jpg

 

 

lamborghini_flying_star_2_touring-1.jpg

 

 

Lamborghini_Flying_Star_Touring_13.jpg

 

 

Lamborghini_flying_star_ii_img14.jpg

 

 

Lamborghini_Flying_Star_Touring_11.jpg

 

 

Voir les commentaires

Publié le 18 Octobre 2012

On voit souvent des photos de skaters des années 60. A l'époque on appelait ça le sidewalk surfing. Mais ce qu'on voit moins, ce sont des travaux professionnels de l'époque explorant le sujet de façon systématique. Hier, en farfouillant à la recherche d'images, j'ai trouvé ce travail de Bill Eppridge, daté de 1965, bien en évidence, dans un portfolio du site de LIFE, pour lequel travaillait ce photographe newyorkais (natif de Richmond en Virginie). Eppridge a bossé chez Life de la fin des années 50 jusqu'en 1972, et pour Sports Illustrated. Il est également connu pour avoir couvert l'assassinat de Robert Kennedy qu'il suivait pendant sa campagne. Il a bien d'autres remarquables images à son actif. J'y reviendrai...

Ce que j'aime dans ces photos, c'est qu'Eppridge, qui fut aussi un grand photographe des violences raciales, ait su si bien capter ces moments heureux dans lesquels, vous l'aurez certainement remarqué, s'ébattent des jeunes gens de toutes les couleurs, tout à leur plaisir de skater leurs rues ou les allées des parcs sous l'oeil amusé des passants.

Un détail : je n'avais jamais vu ces images. Après les avoir découvertes, j'ai fait une "reverse search" par simple acquit de conscience et j'ai découvert une trentaine de sites, parfaitement référencés, qui les présentaient. Comment ai-je pu passer si longtemps à côté sans les voir ? Sérendipité, quand tu nous mènes...


 

eppridge.jpg

 

 

02 00835950

 

 

03_114585387.jpg

 

 

04_114592213.jpg

 

 

06_114592173.jpg

 

 

08_114592194.jpg

 

 

09_114585435.jpg

 

 

10_114592349.jpg

 

 

11_114585623.jpg

 

 

12_114592398.jpg

 

 

13_114585427.jpg

 

 

14_114585477.jpg

 

 

15_114585522.jpg

 

 

16_114585658.jpg

 

 

17_114585451.jpg

 

 

18_114585619.jpg

 

 

19_114585612.jpg

 

 

20_114595701.jpg

 

 

23.jpg

 

 

post_01125798.jpg

Voir les commentaires