Publié le 9 Février 2014

Emile-4746.JPG

 

Temps de cochon, temps de descendre au garage bricoler. Les pots. Oxydés, un peu, quelques points de rouille et des devis de chromage ou d'epoxyage qui me disent que, la rénovation, ce sera pour plus tard. Faut trouver une solution d'attente. Du coup, vivent les soldes ! 15 mètres de bande thermique pour 45 euros port compris, on y va. Grattage à la Spontex, un coup d'anticorrosion sur les tubes pour limiter les dégats et emballage des pots avec la bande thermique, préalablement mouillée. Une fois celle-ci en place, on profite de l'éclaircie. Un petit tour pour faire sécher tout ça et retendre la bande. Ca fume sévère au feu rouge et les voisins automobilistes jettent des regards un rien affolés. Retour à la maison. C'était la première sortie depuis les vacances de Noël.

Sinon : je cherche un mec habitant près de chez moi (Bordeaux) pour me filer un coup de main sur le branchement d'un compteur électronique. Le circuit électrique de mon vieux fonte a été tellement bidouillé que je ne m'y retrouve plus et j'ai besoin d'un as du testeur pour m'épauler. Je paye les bières et l'entrecôte - frites.


 

Emile-4748.JPG

 

 

Emile-4750.JPG

Voir les commentaires

Publié le 3 Février 2014

La Kawa KZ 650 ne semble pas être très répandue sous nos latitudes. Pour preuve, je n'en ai pas trouvé une seule à vendre sur leboncoin ou sur eBay en préparant ce petit post. Pourtant, il apparaît que ce modèle inconnu chez nous est fréquemment utilisé comme base par de nombreux préparateurs de la toujours perfide Albion qui trouvent là une base à bon marché assez facile à bricoler.

 

Jordans-Kz650SR-1.jpg

 

J'ai croisé deux ou trois fois des photos de cette machine sur Tumblr ces dernières semaines avant de la trouver à l'honneur des pages du très recommandable The Bike Shed.

Au vu des nombreuses pages du forum qui décrivent la fabrication de ce joli streetfighter rétro, je ne suis pas certain que la facilité ai figuré au rang des critères d'élection de la machine par ses bricoleurs. En témoignent les lourdes modifications que la paisible nippone a dû subir. Installation d'une fourche de ZX-7 avec tous les usinages qui vont bien, de roues de Ducati Sport Classic, fabrication d'un bras oscillant maison dans lequel a été intégré le classique réglage de tension de chaîne par excentrique cher à Kawa, modification de l'arrière du cadre pour l'adaptation d'un cul de selle de 750 GPZ, déplacement de la batterie, montage de pinces Brembo sur des platines usinées et soudées, dans oublier bien sûr le 4-en-1 fait maison.

A l'arrivée, une ravissante machine, au dessin équilibré. J'eus préféré un avant traité à la manière des superbikes des années 80, avec un guidon dragbike et le joli saute-vent des Z 1000 R, mais bon...

 

 

Jordans-Kz650SR-2-700x466.jpg

 

 

Jordans-Kz650SR-3-700x466.jpg

 

 

Jordans-Kz650SR-4-700x494.jpg 

 

 

Jordans-Kz650SR-10-700x467.jpg

 

 

Sources : les images et la plupart des renseignements techniques proviennent de The Bike Shed

 

 

Voir les commentaires

Publié le 31 Janvier 2014

Après un café Racer sur base d'un Mostro qui m'avait laissé un rien sceptique, Kikishop Customs a présenté à Vérone, où l'avait embarqué Pierre du magazine Rad, un joli racer sur une base peu usitée, la Suzuki GSX 750, tromblon utilitaire au charisme comparable à celui d'une tranche de jambon blanc. Si le bonhomme avait voulu démontrer ce que le mot sublimer veut dire, il n'aurait pas pu trouver mieux. Chapeau !

 

Y'a plus qu'à attendre de bonne photos, mais d'après ce que j'ai compris, Michel Corazza a dû s'en charger...

 

Un grand merci au Lapin pour le lien vers l'article d'Inazuma Café Racer

 

 

1656165_10201614341900535_107535012_n.jpg

 

 

1782134_10201611383666581_974763595_n.jpg

 

 

1544996_10201592298509464_1187895726_n.jpg

 

 

1535375_10201592295589391_357656652_n.jpg

Voir les commentaires

Publié le 30 Janvier 2014

kitchen-table1.jpg

 

 

Pour tout vous dire, je n'ai croisé le travail de Carrier Mae Weems que très récemment, en lisant, sur le site du Guggenheim, l'annonce d'une rétrospective de son oeuvre. Le fait que son oeuvre m'ait échappé n'est pourtant pas étionnant : les thèmes sur lesquels elle travaille sont assez éloigné de mon scope habituel. En gros, pour faire très vite, depuis trente ans Mme Weems montre ce que cela signifie d'être une femme noire aux USA. Explorant la banalité d'un quotidien reconstitué pour le spectateur, elle produit des images discrètes, délicates, qui semblent relever de la photo documentaire. Un regard plus prolongé sur les travaux qu'elle présente sur son site démontre qu'il s'agit là davantage d'une reconstitution que de la captation objective d'un quotidien. Pourtant, de cela émane une impression de vérité révélée qui, par un effet que j'ai du mal à m'expliquer, met à distance toute véléité de limiter son travaiul à la seule photographie militante.

Je trouve curieux de voir à quel point une artiste dont la démarche est très intellectualisée produit un travail d'une surprenante humanité et d'une grande tendresse. J'aimerais d'ailleurs voir davantage d'artistes aussi soucieux de leurs sujets.

 

 

 

kitchen-table4.jpg

 

 

kitchen-table8.jpg

 

 

kitchen-table9.jpg

 

 

kitchen-table11.jpg

 

 

kitchen-table19.jpg

 

 

kitchen-table20.jpg

 

 

kitchentable-install2.jpg

 

 

kitchentable-install3.jpg

Voir les commentaires